Institut d’Études Augustiniennes

IEA - Composante du LEM (UMR 8584, CNRS - EPHE - Paris-Sorbonne)

Accueil > Actualités > Publications

Dans la même rubrique

Transmission et réception des Pères grecs dans l’Occident, de l’Antiquité tardive à la Renaissance. Entre philologie, herméneutique et théologie

Actes du colloque de Strasbourg édités par Emanuela Prinzivalli, Françoise Vinel et Michele Cutino

Transmission et réception des Pères grecs dans l'Occident, de l'Antiquité tardive à la Renaissance. Entre philologie, herméneutique et théologie

La culture occidentale est redevable principalement de l’héritage gréco-romain et de la diffusion de la littérature chrétienne des premiers siècles. Les contributions ici rassemblées cherchent à préciser les modes de transmission et de réception des Pères grecs. Plusieurs approches s’avèrent indissociables et fécondes : l’étude de la circulation des manuscrits, l’examen des inventaires des bibliothèques médiévales, le rôle éminent des traducteurs, de Jérôme et Rufin, pour l’œuvre d’Origène, aux traducteurs et commentateurs des milieux de l’humanisme et de la Réforme. Ces traductions et leur histoire ouvrent naturellement la question de leur fidélité à l’original et des incompréhensions qu’elles ont pu susciter entre Orient et Occident chrétiens. En outre, la réception des grands témoins du christianisme des premiers siècles, facilitée par les traductions, fut toujours étroitement dépendante de son contexte immédiat. L’étude de cette transmission révèle en effet que les citations des œuvres et la constitution de florilèges pesèrent sur les débats théologiques lors des conciles ou, au XVIe siècle, lors des discussions entre Réformateurs et catholiques.


EAMA 53 : Paris, Institut d’études augustiniennes, 2016
ISBN : 978-2-85121-285-6
548 p., 165 x 250 mm
76€ TTC

Acheter ce livre





Rechercher




Copyright Institut d’Études Augustiniennes - 2016

Dernière mise à jour le : dimanche 3 septembre 2017