Institut d’Études Augustiniennes

IEA - Composante du LEM (UMR 8584, CNRS - EPHE - Paris-Sorbonne)

Accueil > Équipe > Membres associés

Mickaël Ribreau

Maître de conférences de langue et littérature latines (Université Sorbonne Nouvelles, Paris III)
Co-directeur du Bulletin Augustinien, publié dans la Revue d’Etudes Augustiniennes et Patristiques.

Thèmes de recherche
- Littérature latine tardive, en particulier patristique latine (IV-Vème siècles ; Jérôme, Augustin)
- Transmission et réception des textes ; édition, traduction et commentaire de textes.
- Réception de la culture profane et des auteurs classiques chez les Pères de l’Eglise.
- Etudes des genres littéraires et des cadres énonciatifs dans l’Antiquité Tardive
- L’écriture polémique et ses genres ; argumentation et rhétorique dans les controverses doctrinales.
- L’hérésiologie et l’ecclésiologie antiques.

Publications

a. ouvrages en préparation.

Augustin, Contra Iulianum, introduction, édition, traduction et notes complémentaires par M. Ribreau, Bibliothèque Augustinienne, 25 A et B (2 vol.).

Augustin, Enarrationes in Psalmos, 118, traduction par L. Jansem, introduction, annotation et notes complémentaires, sous la direction de M. Dulaey, par M. Dulaey, P. Descotes et M. Ribreau, Bibliothèque Augustinienne, 67.

b. Communications et articles publiés

1) « A la frontière de plusieurs genres : le Contra Iulianum de saint Augustin », dans Genres en mouvement, sous la direction de J. Wasiolka, Paris, Editions du Nouveau Monde, 2009, p. 191-205.

2) « Un manifeste de la disputatio chrétienne : fins et moyens de l’écriture polémique dans les deux Contra Iulianum d’Augustin », dans Les manifestes littéraires dans l’Antiquité tardive, sous la direction de P. Galand-Hallyn et de V. Zarini, Paris, Institut d’Etudes Augustiniennes (coll. des Etudes Augustiniennes. S.A. 188), 2009, p. 223-246.

3) « Augustin, Ulpien, le ius liberorum et le mariage : Contra Iulianum, III, 11, 22 », dans Il matrimonio dei cristiani : esegesi biblica e diritto romano, Rome, Institutum Patristicum Augustinianum (coll. Studia Ephemeridis Augustinianum 114), 2009, p. 485-496.

4) « Vt te salubriter ueritas uincat (Contra Iulianum, III, 21, 42) : le Contra Iulianum, une œuvre polémique à caractère protreptique », dans Le païen, le chrétien, le profane. Recherches sur l’Antiquité tardive, sous la direction de B. Goldlust et F. Ploton-Nicollet, préface de J.-M. Salamito, Paris, Presses Universitaires de la Sorbonne, 2009, p. 181-188.

5) « Entre argumentation et polémique : l’utilisation de la Bible dans le Contra Iulianum », dans Textes sacrés et culture profane : de la révélation à la création, sous la direction de M. Adda, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Vienne, Peter Lang (collection « Recherche en littérature et spiritualité », 17), 2010, p. 175-193.

6) « Augustin hérésiologue dans le Contra Iulianum », Revue des Etudes Augustiniennes et Patristiques, 55, 2, 2009, p. 189-213.

7) « Quelle est la place de l’hérétique dans l’Eglise ? L’exemple du Contra Iulianum de saint Augustin », dans Les Pères de l’Eglise. Dessiner la communion. Dissidence, exclusion et réintégration dans les communautés chrétiennes des six premiers siècles, actes du colloque de La Rochelle, 25-27 septembre 2009, éd. P.-G. Delage, Royan, CaritasPatrum, 2010, p. 261-280.

8) « Quos moriones uulgo uocant (Contra Iulianum, III, 4, 10) : le traitement des moriones (débiles) dans les œuvres antipélagiennes d’Augustin », Studia Patristica, 49, 2010, p. 335-339.

9) « Augustin « pourfendeur d’hérétiques » ? », Religions et histoire, Dijon, éd. Faton, juillet-août 2010, p. 40-45.





Rechercher




Copyright Institut d’Études Augustiniennes - 2016

Dernière mise à jour le : mercredi 28 juin 2017