Institut d’Études Augustiniennes

IEA - Composante du LEM (UMR 8584, CNRS - EPHE - Paris-Sorbonne)

Accueil > Actualités > Publications

Dans la même rubrique

Olivier Marin

La patience ou le zèle

Les Français devant le hussitisme (années 1400 – années 1510)

La patience ou le zèle

Première Réforme qu’ait connue l’Europe latine, le hussitisme n’a pas fait trembler que les pays voisins de la Bohême. Jeanne d’Arc elle-même s’en est alarmée au soir de sa courte vie. Les Français, sinon la France comme telle, ont donc dû eux aussi se confronter à ce nouveau défi. Ils l’ont fait principalement dans le cadre des conciles généraux de Constance et de Bâle, dont ils inspirèrent ou appuyèrent la politique de répression, puis de négociation avec les héritiers de Jean Hus. La diplomatie n’était cependant pas tout. À l’instar de Jean Gerson, nombre de théologiens français s’engagèrent également dans la controverse doctrinale, soit de leur propre initiative, soit parce qu’ils furent consultés par les plus hautes autorités de l’Église. Enfin, une certaine connaissance du hussitisme se transmit en terre française, du moins dans les milieux curiaux, universitaires et ecclésiastiques ; elle y alimenta parfois les espoirs, le plus souvent la peur et la méfiance. En parcourant un long XVe siècle et en croisant les approches politique, intellectuelle et culturelle, ce livre entend donc analyser les moyens par lesquels les contemporains apprirent à intégrer le scandale de la rupture confessionnelle.


EAMA 56 : Paris, Institut d’études augustiniennes, 2020
ISBN : 978-2-85121-302-0
574 p., 165 x 250 mm
72€ TTC

Acheter ce livre





Rechercher




Copyright Institut d’Études Augustiniennes - 2016

Dernière mise à jour le : mercredi 9 septembre 2020