Institut d’Études Augustiniennes

IEA - Composante du LEM (UMR 8584 du CNRS)

Accueil > Archives > Publications

Augustin d’Hippone

Commentaires des Psaumes 26-31

BA 58/A

Commentaires des Psaumes 26-31

Le volume 58/A de la « Bibliothèque augustinienne » est le résultat d’un travail d’équipe. Plusieurs spécialistes d’Augustin y ont contribué : I. Bochet, A.-I. Bouton-Touboulic, M. Dulaey, P.-M. Hombert, É. Rebillard. On y trouvera le texte latin et une traduction nouvelle des Enarrationes in Psalmos 26-31 de l’évêque d’Hippone. Pour tous ces psaumes, on dispose du bref commentaire des années 394-395, où l’on voit la méthode rigoureuse avec laquelle l’ancien rhéteur abordait les textes ; ce travail personnel a ensuite servi de base aux prédications et ouvrages dans lesquels ces psaumes sont expliqués ou utilisés. Dans plusieurs cas, la première ébauche est doublée d’une très longue homélie ; ces textes sont d’époque très diverse, mais avaient déjà été regroupés du temps d’Augustin pour former un commentaire complet du psautier. Les prédications reflètent les problèmes historiques et les questions théologiques de l’époque, quand Augustin est aux prises avec les donatistes ou avec les pélagiens.

Le texte latin des brefs commentaires dictés a bénéficié de l’édition de l’Académie de Vienne (CSEL 93/1A, C. Weidmann, Vienne, 2003), sans en adopter toujours les conclusions, jugées plus d’une fois contestables. Pour les homélies, on a repris le texte du Corpus Christianorum. Les traductions ont été revues par un unique réviseur pour assurer l’homogénéité de l’ensemble et elles se sont efforcées de rendre la rigueur avec laquelle Augustin use des mots, notant les récurrences du texte biblique pour élaborer son analyse, et répétant lui-même dans son commentaire les termes qui lui paraissent donner la clé du psaume. On s’est particulièrement attaché à rendre le lemme biblique parfois écrit dans un latin étrange pour Augustin lui-même (c’est une traduction du grec qui lui-même traduisait l’hébreu !).

Chaque Enarratio est précédée d’une introduction spécifique qui fait valoir l’axe du commentaire et ses idées essentielles ; de nombreuses notes de bas de page visent à clarifier les points obscurs du texte et à mettre en relief son intérêt. Douze notes complémentaires fournissent en fin de volume des éclairages nécessaires. On a notamment cherché à replacer les commentaires d’Augustin dans le reste de son œuvre et on les a comparées avec celles de ses devanciers, ce qui permet de mesurer tantôt sa dette à leur égard, tantôt son originalité. Cet appareil critique, qui, pour les Enarrationes, n’a d’équivalent ni en français ni dans les autres langues, n’a pas seulement pour but d’aider le lecteur à lire ces textes parfois difficiles, mais aussi (et surtout) de faire progresser la recherche. Tel qu’il est, ce volume constitue un ouvrage de référence.


BA 58/A : Paris, Institut d’études augustiniennes, 2011
ISBN : 978-2-85121-253-5
454 p., 115 x 165 mm
35 € TTC

Acheter ce livre





Rechercher




Copyright Institut d’Études Augustiniennes - 2016

Dernière mise à jour le : lundi 5 juin 2017