Institut d’Études Augustiniennes

IEA - Composante du LEM (UMR 8584 du CNRS)

Accueil > Ressources et publications en ligne > Agrégation de Lettres classiques 2013-2014

Dans la même rubrique

Bibliographie sélective

Agrégations de Lettres classiques et de Grammaire, 2013 et 2014


Frédéric Chapot et Laetitia Ciccolini

Pour télécharger la bibliographie au format pdf, cliquer ici.

La Revue des études augustiniennes, devenue Revue d’études augustiniennes et patristiques, publie chaque année, depuis 1976, une chronique bibliographique exhaustive et critique sur Tertullien : la Chronica Tertullianea, devenue en 1986 Chronica Tertullianea et Cyprianea, lorsqu’elle embrassa toute la littérature latine chrétienne jusqu’à la mort de Cyprien.

  • Les recensions des années 1975-1994 ont été réunies dans un volume récapitulatif, avec des compléments et des index : Chronica Tertullianea et Cyprianea. 1975-1994. Bibliographie critique de la première littérature latine chrétienne, Paris, Institut d’Études augustiniennes, 1999, XII-629 p. (Collection des Études augustiniennes. Série Antiquité, 157).
  • Les Chroniques jusqu’en 2005 (= recensions des publications de l’année 2004) sont accessibles gratuitement sur le site de l’Inist (cliquer ici).

Pour les années ultérieures, on consultera le deuxième fascicule de la Revue d’études augustiniennes et patristiques.

Plan de la bibliographie

I. Éditions, traductions, commentaires

II. Contexte historique et culturel

III. Études sur Tertullien

IV. Études spécifiques

Œuvres complètes

Éditions seules

L’œuvre complète de Tertullien a été éditée dans deux grandes collections de textes patristiques (texte latin sans traduction) :

1. Les volumes 20, 47, 69, 70 et 76 du Corpus Scriptorum Ecclesiasticorum Latinorum, ou CSEL, publié à Vienne : vol. 20, p. 1-29 pour le De spectaculis (éd. d’A. Reifferscheid - G. Wissowa, en 1890) ; vol. 76, p. 104-126 pour le De pallio (éd. de V. Bulhart, en 1957).

2. Les volumes 1 et 2 du Corpus Christianorum, Series Latina, ou CCSL, publié à Turnhout : vol. 1, p. 225-253 pour le De spectaculis (éd. d’E. Dekkers, en 1954) ; vol. 2, p. 731-750 pour le De pallio (éd. d’A. Gerlo, en 1954, mais qui reprend une édition de 1940).

Éditions avec traduction

3. L’œuvre de Tertullien en français est en cours de publication dans la collection Sources chrétiennes (Paris, Les Éditions du Cerf). Le texte latin est original et la traduction française est accompagnée de notes.

4. Les traités de Tertullien sont également disponibles en traduction italienne dans la collection Scrittori cristiani dell’Africa romana (Rome, Città nuova, 2006-2012) : vol. 1 à 4. Le texte latin, emprunté à des éditions antérieures, est brièvement annoté. Pour le De spectaculis : vol. 2, p. 17-105 (texte de M. Turcan ; traduction nouvelle de T. Piscitelli) ; pour le De pallio : vol. 4/2, p. 363-419 (texte de M. Turcan, ponctuellement corrigé par A. Capone ; traduction d’A. Capone).

Traduction française complète

5. L’œuvre de Tertullien a été entièrement traduite en français par l’abbé de Genoude, Œuvres de Tertullien, Paris, 1852 (t. 2, p. 392-423 pour le De spectaculis, t. 2, p. 153-171 pour le De pallio). Ces traductions anciennes sont accessibles sur le site : www.tertullian.org

Retour au sommaire

Œuvres au programme

De spectaculis [par ordre chronologique]

6. Tertullien, Les spectacles (De spectaculis), introduction, texte critique, traduction et commentaire par Marie TURCAN, Paris, 1986 (Sources chrétiennes, 332).

7. Quinti Septimi Florentis Tertulliani De spectaculis, introduzione, testo critico, commento e traduzione a cura di E. CASTORINA, Firenze, 1961 (Biblioteca di studi superiori, XLVII). [comporte une traduction en italien et une riche annotation, surtout philologique et littéraire, qui fait le point sur la bibliographie et les débats antérieurs]

8. LABRIOLLE P. DE, Tertullien, traité Des spectacles, I et II, Paris, 1936. [traduction et notes de commentaire]

9. BÜCHNER J., Q. S. F. Tertullian, De spectaculis : Kommentar, Würzburg, 1935.

10. Tertullien, De spectaculis suivi de Pseudo-Cyprien, De spectaculis, texte établi et traduit par A. Boulanger, Paris, 1933.

De Pallio [par ordre chronologique]

11. Tertullien, Le manteau (De pallio), introduction, texte critique, traduction, commentaire et index par Marie TURCAN, Paris, 2007 (Sources chrétiennes, 513). [De larges extraits (introduction, texte latin et apparat, quelques notes de commentaire concernant l’établissement du texte) ont été mis en ligne sur le site www.tertullian.org]

12. HUNINK V., Tertullian De pallio. A commentary, Amsterdam, 2005. [texte emprunté au Corpus Christianorum, éd. A. Gerlo ; avec traduction anglaise]

13. COSTANZA S., Tertulliano, De pallio. Testo, traduzione e commento, Napoli, 1968.

14. SÄFLUND G., De Pallio und die stilistische Entwicklung Tertullians, Lund, 1955. [texte latin du Corpus Christianorum, avec un commentaire littéraire et stylistique, p. 56-105]

15. CATAUDELLA Q., Il mantello di saggezza (de pallio). Testo critico, versione, introduzione e note, Genova, 1947.

16. MARRA G., Tertulliano De pallio. Prima traduzione italiana con introduzione, testo critico a fronte e commentario, Torino, 1937.

Retour au sommaire

II. Le contexte historique et culturel

L’Afrique romaine et son histoire

17. LE BOHEC Y., Histoire de l’Afrique romaine. 146 avant J.-C. – 439 après J.-C., Paris, 2005 (Antiquité, Synthèses, 9).

18. LEPELLEY Cl., « Deux ruptures dans l’histoire de l’Afrique romaine : les Flaviens et les Vandales », Pallas, 68, 2005, « L’Afrique romaine. Ier siècle avant J.-C. – début Ve siècle après J.-C.. Actes du colloque de la SOPHAU, Poitiers, 1-3 avril 2005 », p. 49-62. [essor tardif de l’Afrique romaine, qui connut une accélération décisive et spectaculaire au IIe s.]

19. LEPELLEY Cl., « Ubique res publica. Tertullien témoin méconnu de l’essor des cités africaines à l’époque sévérienne », L’Afrique dans l’Occident romain (Ier s. av. J.-C. - IVe s. apr. J.-C.), Rome, 1990, p. 403-421. Repris dans : Aspects de l’Afrique romaine. Les cités, la vie rurale, le christianisme, Bari, 2001, p. 23-38. [l’œuvre de Tertullien, en particulier le De pallio, témoigne de l’essor de la civilisation contemporaine]

20. MONCEAUX P., Histoire littéraire de l’Afrique chrétienne, I. Tertullien et les origines, Paris, 1901 [ouvrage classique, qui a marqué les études sur Tertullien et qui contient beaucoup d’informations ; à actualiser sur certains points à partir des ouvrages plus récents ; disponible sur archive.org]

21. PICARD G.-Ch., La civilisation de l’Afrique romaine. Deuxième édition mise à jour, Paris, 1990 (Collection des Études augustiniennes, Série Antiquité, 124). [sont particulièrement utiles les chapitres consacrés à la vie urbaine et à Carthage (chapitre IV), aux mœurs avec un développement sur le costume (chapitre V), au baroque africain (chapitre VI) ; chaque chapitre comporte un état des questions qui fait le point sur la bibliographie antérieure et sur les sources]

Retour au sommaire

Le christianisme antique, ses relations avec l’Empire

22. BRAUN R., « Christianisme et pouvoir impérial d’après Tertullien », Aspects de l’œuvre de Tertullien, Toulouse, 1990, p. 1-13 ; repris dans Approches de Tertullien. Vingt-six études sur l’auteur et sur l’œuvre (1955-1990), Paris, 1992 (Collection des Études augustiniennes, Série Antiquité, 134). [mise au point sur l’attitude de Tertullien à l’égard de l’Empire ; Tertullien est fondamentalement favorable à l’Empire romain]

23. DAGUET-GAGEY A., « Septime Sévère, un empereur persécuteur des chrétiens ? », Revue des Études augustiniennes, 47, 2001, p. 3-32. [réponse négative à la question. Disponible sur le site de l’Inist, cliquer ici.

24. DECRET Fr., Le christianisme en Afrique du Nord ancienne, Paris, 1996.

25. FREDOUILLE J.-Cl., « Tertullien et l’empire », Recherches augustiniennes, 19, 1984, p. 111-131. [synthèse importante qui fait le point sur la bibliographie antérieure : aucune hostilité à l’empire, mais au contraire une adhésion complète à l’Empire en tant qu’institution politique, et un loyalisme constant à l’empereur ; disponible sur le site de l’Institut d’Études augustiniennes : cliquer ici]

26. GUIGNEBERT C., Tertullien. Étude sur ses sentiments à l’égard de l’Empire et de la société civile, Paris, 1901 [ouvrage classique, qui a marqué les études sur Tertullien, mais dont l’interprétation doit être nuancée, notamment par la lecture de Fredouille, n° 25 ; disponible sur archive.org].

27. LASSÈRE J.-M., « La christianisation de l’Afrique », Pallas, 68, 2005, « L’Afrique romaine. Ier siècle avant J.-C. – début Ve siècle après J.-C.. Actes du colloque de la SOPHAU, Poitiers, 1-3 avril 2005 », p. 311-331.

28. MARAVAL P. - MIMOUNI S. C., Le christianisme des origines à Constantin, Paris, 2006.

29. MÜLHENKAMP Chr., « Nicht wie die Heiden ». Studien zur Grenze zwischen christlicher Gemeinde und paganer Gesellschaft in vorkonstantinischer Zeit, Münster, 2008 (Jahrbuch für Antike und Christentum. Ergänzungsband. Kleine Reihe, 3). [étude d’après l’œuvre de Tertullien des conflits potentiels entre l’engagement baptismal et le monde païen ; les réponses des chrétiens, d’après Tertullien, Clément d’Alexandrie et les textes réglementaires]

30. SCHÖLLGEN G., « Die Teilnahme der Christen am städtischen Leben in vorkonstantinischer Zeit. Tertullians Zeugnis für Karthago », Römische Quartalschrift für christliche Altertumskunde und Kirchengeschichte, 77, 1982, p. 1-29. Repris dans : Christentum und antike Gesellschaft, hrsg. von J. Martin und B. Quint, Darmstadt, 1990, p. 318-357 (Wege der Forschung, 649). [étude sur la participation des chrétiens à la vie économique, la vie sociale et la vie familiale de la ville antique]

31. SCHÖLLGEN G., Ecclesia sordida ? Zur Frage der sozialen Schichtung frühchristlicher Gemeinden am Beispiel Karthagos zur Zeit Tertullians, Münster, 1984 (Jahrbuch für Antike und Christentum. Ergänzungsband, 12). [première partie consacrée à une présentation de l’Afrique romaine, d’un point de vue économique et social ; la seconde partie analyse le témoignage de Tertullien sur la communauté chrétienne de Carthage]

32. SIMON M., La civilisation de l’Antiquité et le christianisme, Paris, 1972.

33. VAN BERCHEM D., « Le De pallio de Tertullien et le conflit du christianisme et de l’Empire », Museum Helveticum, 1, 1944, p. 100-114. [disponible en ligne : cliquer ici ; le port du pallium est surtout un abandon de la toge, et donc un reniement de la condition de citoyen romain et de la ciuitas ; l’ouvrage équivaut à une rupture avec l’Empire au profit d’un pur idéal de vie chrétienne, tendue vers les réalités eschatologiques]

Retour au sommaire

Les spectacles et la critique des spectacles

34. BENOIST S., « Spectacula et romanitas, du principat à l’Empire chrétien. Note introductive », Les jeux et les spectacles dans l’Empire romain tardif et dans les royaumes barbares, sous la direction d’Emmanuel Soler et de Françoise Thelamon, Mont-Saint-Aignan, 2008, p. 13-22. [rôle central des jeux et des spectacles dans la vie des cités]

35. CLAVEL-LEVEQUE M., L’Empire en jeux. Espace symbolique et pratique sociale dans le monde romain, Paris, 1984.

36. KLEIN R., « Spectaculorum voluptates adimere… Zum Kampf der Kirchenväter gegen Circus und Theater », Theater, Theaterpraxis, Theaterkritik im kaizerzeitlichen Rom, hrsg. von J. Fugmann, M. Janka, U. Schmitzer und H. Seng, München-Leipzig, 2004, p. 155-173 [sur l’attitude de Tertullien face aux spectacles et la postérité de ses arguments aux IVe et Ve siècles].

37. LUGARESI L., Il teatro di Dio. Il problema degli spettacoli nel cristianesimo antico (II-IV secolo), Brescia, 2008, (Supplementum Adamantius, 1) [les chapitre 1 à 3 abordent le contexte et la question des spectacles dans l’antiquité et chez les premiers chrétiens ; le chapitre 4 est consacré à Tertullien, voir infra, n° 88]

38. LUGARESI L., « Regio aliena. L’atteggiamento della Chiesa verso i luoghi di spettacolo nella città tardoantica », Antiquité tardive, 15, 2007, p. 21-34 [sur les lieux de spectacles ; aborde la position de Tertullien : le chrétien peut fréquenter les lieux de spectacles, s’il ne s’y rend pas en spectateur].

39. PICHOT A., Les édifices de spectacle des Maurétanies romaines, Montagnac, 2012.

40. SAGGIORO A., Dalla pompa diaboli allo spirituale theatrum. Cultura classica e cristianesimo nella polemica dei Padri della Chiesa contro gli spettacoli. Il terzo secolo, Palermo, Università di Palermo, 1999 (= Mythos. Rivista di storia delle religioni, 8, 1996). [identifie les thèmes récurrents chez les auteurs chrétiens antérieurs à Tertullien et évalue à partir de cette grille la démarche de Tertullien dans le De spectaculis, p. 93-161 ; ouvrage difficile à trouver ; on pourra se reporter au compte rendu paru dans la « Chronica Tertullianea et Cyprianea 2004 », n° 25, Revue d’études augustiniennes et patristiques, 50, 2004, p. 404-405]

41. WEISMANN W., Kirche und Schauspiele. Die Schauspiele im Urteil der lateinischen Kirchenväter unter besonderer Berücksichtigung vom Augustin, Würzburg, 1972. [1re partie sur les spectacles dans l’Antiquité tardive, p. 33-68, et 2e partie sur les thèmes de la polémique chrétienne contre les spectacles avant Augustin, p. 69-122]

Retour au sommaire

Le vêtement

42. ALBIZZATI C., « Il costume nel De pallio di Tertulliano », Athenaeum, 17, 1939, p. 138-149.

43. ARBO A., « Le costume à l’époque sévérienne dans l’œuvre de Tertullien : réalités et symboles », Vita Latina, 189-190, 2014 (à paraître en février 2014).

44. BAROIN C. – VALLETTE-CAGNAC E., « Quand les Romains s’habillaient à la grecque ou les divers usages du pallium », Revue historique, 309, 207, p. 517-551.

45. KREIS-v. SCHAEWEN R., « Pallium », Paulys Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft, 36, 2, 1949, c. 249-254.

46. VOUT C., « The myth of the toga : understanding the history of Roman dress », Greece and Rome, 43, 1996, p. 204-220.

Retour au sommaire

Culture antique et christianisme

47. INGLEBERT H. (sous la dir. de), Histoire de la civilisation romaine, Paris, 2005 (Nouvelle Clio, l’histoire et ses problèmes).

48. PERNOT L., La rhétorique de l’éloge dans le monde gréco-romain. T. 1. Historique et technique, t. 2. Les valeurs, Paris, 1993 (Collection des Études augustiniennes, Série Antiquité, 137-138). [voir en particulier les développements sur l’éloge paradoxal, p. 532-546, et sur les chrétiens et la rhétorique, p. 772-791]

49. POUDERON B., « Les premiers chrétiens et la culture grecque », Histoire du christianisme. T. 1. Le nouveau peuple (des origines à 250), sous la responsabilité de Luce Pietri, Paris, 2000, p. 817-880.

50. SIDER R. D., Ancient rhetoric and the art of Tertullian, London, 1971.

51. SPANNEUT M., Le stoïcisme des Pères de l’Église, de Clément de Rome à Clément d’Alexandrie, Paris, 1957 (Patristica Sorbonensia, 1).

52. VÖSSING K., « Das philosophische Pallium in der paganen Welt und im Christentum der ersten drei Jahrhunderte », Kleidung und Identität in religiösen Kontexten der römischen Kaiserzeit, Mannheim/Regensburg, S. Schrenk, K. Vössing, M. Tellenbach (Hrsg.), Regensburg, 2012, p. 174-195.

Retour au sommaire

L’apologétique chrétienne antique

53. CHAPOT F., « Ad nationes : destinataire fictif, destinataire réel dans l’apologétique chrétienne antique », Discorsi alla prova. Atti del Quinto colloquio italo-francese, Napoli – S. Maria di C.te (Sa), 21-23 settembre 2006, a cura di G. Abbamonte, L. Miletti, L. Spina, Napoli, 2009, p. 449-463.

54. FIEDROWICZ M., Apologie im frühen Christentum. Die Kontroverse um den christlichen Wahrheitsanspruch in den ersten Jahrhunderten, Paderborn-München-Wien-Zürich, 2001 [2e édition].

55. FREDOUILLE J.-Cl., « L’apologétique chrétienne antique : naissance d’un genre littéraire », Revue des Études augustiniennes, 38, 1992, p. 219-234 [disponible en ligne sur le site de l’Inist : cliquer ici.]

56. FREDOUILLE J.-Cl., « L’apologétique chrétienne antique : métamorphoses d’un genre polymorphe », Revue des Études augustiniennes, 41, 1995, p. 201-216 [disponible sur le site de l’Inist : cliquer ici.]

57. PELLEGRINO M., « L’elemento propagandistico et protrettico negli Apologeti greci del II secolo », Studi su l’antica apologetica, Roma, 1947 (réimpr. anast. 1978) (Storia e letteratura, 14), p. 1-65.

Retour au sommaire

III. Études sur Tertullien

Études générales

58. ALES A. D’, La théologie de Tertullien, Paris, 1905 [ouvrage classique, qui a marqué les études sur Tertullien et qui contient beaucoup d’informations ; disponible sur archive.org]

59. BARNES T. D., Tertullian. A Historical and Literary Study, Oxford, 1985 [ouvrage paru en 1971, qui a fait date, mais dont certaines positions sont controversées. Utiliser la seconde édition, celle de 1985, où l’auteur, dans une longue postface, p. 321-335, revient sur certaines thèses soutenues en 1971].

60. BRAUN R., « Aux origines de la chrétienté d’Afrique : un homme de combat, Tertullien », dans Bulletin de l’association Guillaume Budé, 1965, p. 189-208, repris dans Approches de Tertullien. Vingt-six études sur l’auteur et sur l’œuvre (1955-1990), Paris, 1992, (Collection des Études augustiniennes, Série Antiquité, 134).

61. DUNN G. D., Tertullian, London, 2004, p. 3-56 [présentation synthétique et récente de Tertullien et de divers aspects de son œuvre].

62. FREDOUILLE J.-Cl., Tertullien et la conversion de la culture antique, Paris, 1972 (Collection des Études augustiniennes, Série Antiquité, 47). [monographie de référence sur Tertullien en langue française ; une réimpression, augmentée d’une bibliographie de l’auteur, est parue en 2012]

63. MORESCHINI C., NORELLI, E., Histoire de la littérature chrétienne antique, grecque et latine, 1. De Paul à l’ère de Constantin, tr. fr. M. Rousset, Genève, 2000, p. 386-413.

64. RAMBAUX Cl., Tertullien face aux morales des trois premiers siècles, Paris, 1979. [la morale pratique de Tertullien, dont l’esprit ascétique et rigoriste défigurerait l’idéal évangélique]

65. TRÄNKLE H., « Tertullien », dans Nouvelle histoire de la littérature latine, 4. L’âge de la transition : de la littérature romaine à la littérature chrétienne (117-254), K. Sallmann éd., version française réalisée sous la direction de François Heim, Turnhout, 2000, § 474.

Retour au sommaire

Tertullien et le montanisme

66. BRAUN R., « Tertullien et le montanisme : Église institutionnelle et Église spirituelle », Rivista di storia e letteratura religiosa, 21, 1985, p. 245-257, repris dans Approches de Tertullien. Vingt-six études sur l’auteur et sur l’œuvre (1955-1990), Paris, 1992 (Collection des Études augustiniennes, Série Antiquité, 134). [état de la question ; le schisme est réel]

67. LABRIOLLE P. de, La Crise montaniste, Paris, 1913. [ouvrage classique sur le sujet, complété par un volume de sources : Les sources de l’histoire du montanisme, Fribourg-Paris, 1913, qui présente les témoignages latins, grecs et syriaques, avec traduction française]

68. MATTEI P., « Le schisme de Tertullien. Essai de mise au point biographique et ecclésiologique », Autour de Tertullien. Hommage à René Braun, Nice-Paris, 1990, II, p. 129-149. [après 212-213 Tertullien se sépare de l’Église dans la pratique liturgique et l’interprétation de la disciplina, sans qu’on puisse parler de “schisme”]

69. TREVETT C., Montanism. Gender, Authority and the New Prophecy, Cambridge, 1996. [synthèse importante sur ce mouvement chrétien minoritaire ; sur Tertullien, p. 66-76 et passim]

Retour au sommaire

Tertullien et la philosophie

Outre FREDOUILLE, n° 62, p. 301-357 :

70. BRAUN R., « Tertullien et la philosophie païenne. Essai de mise au point », Bulletin de l’association G. Budé, 1971, p. 231-251 ; repris dans Approches de Tertullien. Vingt-six études sur l’auteur et sur l’œuvre (1955-1990), Paris, 1992, (Collection des Études augustiniennes, Série Antiquité, 134). [analyse des remarques de Tertullien sur les philosophes et la philosophie, et étude de l’utilisation qu’il peut faire des doctrines philosophiques]

71. LABHARDT A., « Tertullien et la philosophie ou la recherche d’une "position pure" », Museum Helveticum, 7, 1950, p. 159-180. [souligne les traits d’antirationalisme ou de fidéisme de Tertullien]

72. LAGOUANERE J., « Les usages du stoïcisme dans le De spectaculis et le De pallio de Tertullien », Vita Latina, 189-190, 2014 (à paraître).

73. OSBORN E., « Was Tertullian a Philosopher ? », Studia Patristica, 31, 1997, p. 322-334. [si Tertullien exprime un rejet théorique de la philosophie, il l’utilise et recourt dans sa théologie à des concepts issus d’elle]

Retour au sommaire

Langue et style

Outre SÄFLUND, n° 14, et SIDER, n° 50 :

74. BLAISE A., Dictionnaire latin-français des auteurs chrétiens, Turnhout, 1954 (rééd. en 1967, avec addenda et corrigenda).

75. BRAUN R., « État des travaux sur la langue de Tertullien (1960-1975) », Approches de Tertullien. Vingt-six études sur l’auteur et sur l’œuvre [1955-1990], Paris, 1992 (Collection des Études Augustiniennes, Série Antiquité, 134), p. 301-319. [quatre rubriques : morphologie, syntaxe, style, lexicologie et sémantique]

76. BRAUN R., « Tertullien et le renouvellement du latin », dans Les Pères de l’Église au XXe s. Histoire, Littérature, Théologie. « L’aventure des Sources chrétiennes », Paris, 1997, p. 265-274. [rôle de Tertullien dans le renouvellement du vocabulaire latin]

77. BRAUN R., Deus Christianorum. Recherches sur le vocabulaire doctrinal de Tertullien, Paris, 1977, 2e éd. [ouvrage à consulter ponctuellement ; les notes de M. Turcan font les renvois nécessaires].

78. BULHART V., « De sermone Tertulliani », dans l’édition des œuvres de Tertullien du Corpus Scriptorum Ecclesiasticorum Latinorum, t. 76, Vindobonae, 1957, p. IX-LVI.

79. HOPPE H., Beiträge zur Sprache und Kritik Tertullians, Lund, 1932.

80. HOPPE H., Syntax und Stil des Tertullian, Leipzig, 1903 [accessible en ligne sur www.archive.org: cliquer ici] ; existe aussi en trad. italienne : Sintassi e stile di Tertulliano, edizione italiana a cura di G. Allegri, Brescia, 1985.

Retour au sommaire

IV. Études spécifiques

81. CHAPOT F., « Tertullien, Les Spectacles, Le Manteau », Silves latines 2013-2014, Neuilly, 2012, p. 121-190.

82. MATTEI P, « Tertullien, De spectaculis, De pallio – Orientation bibliographique raisonnée », Vita Latina, 187-188, 2013, p. 349-354.

Sur le De spectaculis

83. CONSOLINO F. E., « Tertulliano e gli atleti all’inferno (Spect. 30, 5) », Ad contemplandam sapientiam. Studi di filologia, letteratura, storia in memoria di Sandro Leanza, Soveria Mannelli, 2004, p. 163-170. [Spect 30, 5 : lire avec le ms Agobardinus : sed igne iaculati, avec un ablatif instrumental]

84. FONTAINE J., « Sur un titre de Satan chez Tertullien : ‘Diabolus interpolator’ », Studi e materiali di storia delle religioni, 38, 1967, p. 197-216. [thème du diable falsificateur ; disponible sur le site de l’université de Rome La Sapienza : cliquer ici]

85. GNILKA C., « Bemerkungen zu Tertullian, Spect. 30 », Rheinisches Museum für Philologie, 152, 2009, p. 405-408. [à propos de Spect 30, 2 perpetuus et 30, 5 auriga in flammea rota totus rubens]

86. KESSLER A., « Tertullian und das Vergnügen in “De spectaculis” », Freiburger Zeitschrift für Philosophie und Theologie, 41, 1994, p. 313-353. [à propos de la uoluptas]

87. LO CICERO C., « L’epilogo del De spectaculis di Tertulliano », Pan. Studi dell’Istituto di Filologia Latina, 6, 1978, p. 65-83. [étude des chapitres 28-30 ; compte rendu de ce titre difficile d’accès dans « Chronica Tertullianea et Cyprianea 2007 », n° 105, Revue d’études augustiniennes et patristiques, 54, 2008, p. 362]

88. LUGARESI L., « Tertulliano e la fondazione del discorso cristiano sugli spettacoli », Rivista di storia del cristianesimo, 2, 2005, p. 357-407 [approche philosophique qui voit dans le De spectaculis une réflexion sur la vérité, l’idolâtrie et le statut du spectateur] ; thèse reprise dans LUGARESI, n° 35, p. 377-462.

89. MATTEI P, « Spectacles des derniers temps. Tertullien, De spectaculis 30. Texte et traduction. Commentaire », Vita Latina, 187-188, 2013, p. 274-292.

90. SAGGIORO A., « Lo spettaculo della salvezza fra istanze cristiane e valori pagani », Pagani e cristiani alla ricerca della salvezza (secoli I-III). XXXIV Incontro di studiosi dell’antichità cristiana, Roma, 5-7 maggio 2005, Roma, 2006, p. 85-94 (Studia Ephemeridis Augustinianum, 96). [analyse de Spect 28-30]

91. SCHÖLLGEN G., « Der Adressatenkreis der griechischen Schauspielschrift Tertullians », Jahrbuch für Antike und Christentum, 25, 1982, p.22-27. [la version grecque du traité devait être adressée à un public cultivé et bilingue, amateur de spectacles]

92. SIDER R. D., « Tertullian On the Shows : an Analysis », Journal of Theological Studies, n. s., 29, 1978, p. 339-365. [analyse de la structure du traité]

93. VAN DER NAT G., « Tertullianea II. The Structure of De spectaculis », Vigiliae Christianae, 18, 1964, p. 129-143. [analyse de la structure du traité]

94. VAN WINDEN J. C. M., « Idolum and idololatria in Tertullien », Vigiliae Christianae, 36, 1982, p. 108-114. [nature des idoles et démonologie]

95. WASZINK J. H., « Pompa diaboli », Vigiliae Christianae, 1, 1947, p.13-41 ; repris dans Opuscula selecta, Leiden, 1979, p. 288-316. [sur le sens de pompa/pompae et son emploi dans des formules baptismales]

96. WISTRAND M., « Change and Continuity. Some Observations on Tertullian’s De spectaculis and Pagan Views of Entertainement », dans AA. VV., Tongues and Texts unlimited. Studies in Honour of Tore Janson on the Occasion of his Sixtieth Anniversary, Stockholm, 2000, p. 289-307. [analyse de la structure du traité]

Retour au sommaire

Sur le De pallio

Outre VAN BERCHEM, n° 33, et FREDOUILLE, n° 62, p. 443-478 :

97. BRENNAN T. C., « Tertullian’s De Pallio and Roman Dress in North Africa », Roman Dress and the Fabrics of Roman Culture, ed. Jonathan Edmondson, Alison Keith, Toronto - Buffalo, 2008, p. 257-270. [le pallium comme symbole de qualité morale, et dimension apologétique de l’œuvre]

98. CAPONE A., « Note al De pallio di Tertulliano », ΦΙΛΟΙ ΛΟΓΟΙ. Studi in memoria di Ottorino Specchia a vent’anni dalla scomparsa (1990-2010), a cura di Giuseppe Caramuscio e Francesco De Paola, Galatina, 2011, p. 285-291. [Pall 1, 1 corriger parae en paruae ; 2, 3 rapprochement avec le Timée de Platon]

99. DANIEL-HUGHES C., The Salvation of the Flesh in Tertullian of Carthage. Dressing for the Resurrection, New York, 2011. [relève des gender studies ; sur le De pallio, p. 45-61]

100. GEFFCKEN J., Kynika und Verwandtes, Heidelberg, 1909, p. 58-138. [le De pallio repose sur une source cynique, sans doute une des satires ménippées de Varron, aujourd’hui perdue]

101. GOLDLUST B., « L’esthétique baroque de Tertullien dans le De pallio : échappées stylistiques et structures éclatées », Revue d’études augustiniennes et patristiques, 59, 2013 (à paraître à l’automne 2013).

102. MATTEI P., « Félicité de l’Empire et ‘dialectique’ nature / coutume. Quelques parallèles entre le De pallio et d’autres traités, sans doute contemporains, de Tertullien », Vita Latina, 189-190, 2014 (à paraître en février 2014).

103. MCKECHNIE P., « Tertullian’s De pallio and Life in Roman Carthage », Prudentia, 24, 1992, p. 44-66. [le De pallio est un discours épidictique qui a été réellement prononcé devant un auditoire carthaginois ; article accessible en ligne sur le site Tertullian.org]

104. TURCAN M., « Quand, pour qui, pourquoi le De pallio ? ou De l’intérêt de lire les textes avant des les interpréter », Vita Latina, 187-188, 2013, p. 267-273.

105. WILHITE D. E., Tertullian the African. An Anthropological Reading of Tertullian’s Context and Identities, Berlin, de Gruyter, 2007 (Millennium-Studien/Millenium Studies, 14). [relève des post-colonial studies ; sur De pallio, p. 139-145]

Retour au sommaire





Rechercher




Copyright Institut d’Études Augustiniennes - 2016

Dernière mise à jour le : mercredi 22 février 2017