Institut d’Études Augustiniennes

IEA - Composante du LEM (UMR 8584, CNRS - EPHE - Paris-Sorbonne)

Accueil > Actualités > Manifestations scientifiques

Dans la même rubrique

26e Rencontres de Patristiques, Sète, 29 juin — 1er juillet

Qui est mon ennemi ? Altérité, adversité et charité : les Pères de l’Église face à la figure de l’ennemi

Comité d’organisation :
Régis BURNET (Université catholique de Louvain)
Régis COURTRAY (Université Toulouse 2-Jean Jaurès)
Camille GERZAGUET (Université Montpellier 3-Paul Valéry)
Jérôme LAGOUANERE (Université Montpellier 3-Paul Valéry)

Présentation : Parler de l’ennemi dans le christianisme ne peut manquer d’évoquer aussitôt des questions d’actualité brûlantes, qui touchent à la liberté religieuse, l’État, la xénophobie, la psychologie, etc. De plus, dans le contexte actuel, où se créer des ennemis est devenu un des modes de penser et de communiquer politique dominant, ainsi qu’un réflexe de construction identitaire, il peut sembler utile d’interroger ce que les Pères de l’Église (auteurs chrétiens des Ier-VIe siècles) peuvent nous dire sur la figure de l’ennemi dans le premier christianisme et sur la pertinence d’une telle catégorie pour se représenter l’autre. S’interroger sur l’ennemi chez les Pères, c’est d’abord s’intéresser à une forme de paradoxe : que signifie « ennemi » dans une religion de la charité ? C’est ensuite s’interroger sur la définition du terme « ennemi » – le chrétien a-t-il un ennemi ? – en même temps que sur ses possibles déclinaisons en matière d’identité : quel est cet ennemi ? S’agit-il de l’étranger, du schismatique, de l’hérétique, du païen, du juif, de la femme, voire de soi-même en tant que pécheur ? Ou le véritable ennemi n’est-il autre que l’Ennemi, le Malin, le Mal en soi ? Enfin, s’interroger sur l’ennemi chez les Pères conduit à réfléchir sur les relations interpersonnelles et le rapport à autrui : comment penser le rapport entre l’ennemi et le prochain ? Quels sentiments l’ennemi inspire-t-il ou doit-il inspirer ? Comment comprendre l’appel évangélique à aimer son ennemi ?

Cette manifestation est organisée au Centre du Lazaret à Sète par l’Université Toulouse 2-Jean Jaurès, l’Université Paul Valéry-Montpellier 3 et l’Université catholique de Louvain, en partenariat avec l’Institut Protestant de Théologie de Montpellier, et le soutien de la Région Occitanie, de l’Institut d’Études Augustiniennes et de l’Institut des Sources Chrétiennes.

Les conférences, l’hébergement et la restauration se dérouleront sur le site du Lazaret, à Sète : http://www.lazaretsete.com

Télécharger le programme
Télécharger l’affiche

ATTENTION : Pour participer à ces Rencontres, il vous faut renvoyer le bulletin d’inscription rempli, par voie postale avec les règlements nécessaires (deux chèques) avant le 31 mars 2018 (date impérative pour bénéficier d’un hébergement au Lazaret), à l’adresse suivante :
Association Vita Latina (Rencontres de patristique)
Université Paul Valéry – Montpellier
3, Route de Mende
34199 Montpellier





Rechercher




Copyright Institut d’Études Augustiniennes - 2016

Dernière mise à jour le : jeudi 12 avril 2018